Cela fait des années que la firme américaine Google investit dans la recherche médicale et se paye les meilleurs scientifiques du monde. Le géant d’Internet a décidé il y a peu d’investir dans le stockage et l’analyse du génome humain. Google X Lab : un délire de milliardaire ou bien le laboratoire d’un futur ultra-technologique ?

Source: www.tv5.org

See on Scoop.itInfo santé

«A l’école de médecine, nous apprenons que les dossiers médicaux existent pour que les docteurs puissent communiquer entre eux. Personne ne nous a dit que cela pouvait être bénéfique aux patients de les partager avec eux.»

Source: m.slate.fr

See on Scoop.itInfo santé

Le Monde révélait le 5 août l’arrivée massive de réfugiés médicaux à Lyon, venant pour recevoir une greffe ou subir une dialyse. Le professeur Laurent Juillard, chef du service de néphrologie, dialyse et hypertension artérielle à l’hôpital Edouard-Herriot, estime qu’ils représentent entre 15 et 20 % des nouveaux patients accueillis chaque année en dialyse.

Source: www.lyoncapitale.fr

See on Scoop.itInfo santé

Présenté sous la forme d’un petit capteur à clipper sur les vêtements (boutonnière d’une chemise, manche d’un t-shirt…), SunSprite récolte tout au long de la journée le niveau d’exposition au soleil. Grâce à son fermoir magnétique, l’utilisateur peut porter cet objet sur tous ses vêtements quel que soit leur épaisseur. Afin que le tracker SunSprite soit efficace, l’utilisateur doit le positionner à un niveau suffisamment haut pour recevoir la même quantité de lumière que ses yeux.

Source: webdesobjets.fr

See on Scoop.itETP et Maladies chroniques

(English subtitles available) Vincent Dumez is the director of the Bureau facultaire de l’Expertise Patient Partenaire in the Faculty of Medicine of the Univ…

Source: www.youtube.com

Source: www.cairn.info

Alex Türk (Président de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés), au Parlement Européen, tire la sonnette d’alarme : Il dit qu’il est dépas…

Source: www.youtube.com

Après le sondage réalisé auprès des pharmaciens concernant les objets connectés santé, voici la 2ème…

Source: www.wesante.com

Les légumes sont bons pour la santé. Les cultiver aussi, si l’on en croit l’initiative de la clinique Pasteur qui vient d’inaugurer un potager de 500 m⊃2; sur son toit, en plein cœur de Toulouse. Depuis une quinzaine de jours, haricots verts, tomates, basilic, fraises et framboises s’épanouissent dans des grandes jardinières en géotextile avec vue sur le centre-ville.

Source: www.metronews.fr

L’utilisation des nouvelles technologies en médecine a commencé dans les années 1950 pour gérer les tâches administratives et statistiques… puis s’est poursuivie vingt ans plus tard avec la naissance des cartes électroniques de santé. Aujourd’hui, McKinsey parle d’une troisième étape que le domaine de la santé s’apprête à franchir : orienter les nouvelles technologies au service du patient. Mais certains problèmes comme la régulation, la confidentialité des données et la grande quantité de parties prenantes, semblent impacter particulièrement la santé et menacent de retarder cette troisième vague d’évolution technologique. Par où commencer pour intégrer complètement le digital dans les stratégies des acteurs du monde de la santé ? Les analystes de McKinsey relèvent que dans les autres secteurs, cette troisième vague s’est fondée sur l’étude des attentes des utilisateurs et c’est ce qui doit être fait dans la santé. Dans la manière de restituer les résultats de leur enquête, les analystes ont voulu briser certains préjugés, le premier étant la réticence des patients à avoir recours au digital dans un domaine aussi sensible que la santé.

Source: www.atelier.net

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 547 autres abonnés

%d bloggers like this: