Comme elles le demandaient, les infirmières peuvent désormais pratiquer l’injection du vaccin antigrippal sans prescription médicale, à l’exception de la première vaccination, donc quand les personnes ont déjà été vaccinées les années précédentes. Le décret est publié dans le « Journal officiel » du 2 septembre.

Un arrêté précise la liste des personnes concernées par cette possibilité, à savoir les 65 ans et plus et celles atteintes de diverses pathologies chroniques (affections broncho-pulmonaires chroniques, dont asthme, dysplasie broncho-pulmonaire et mucoviscidose ; cardiopathies congénitales mal tolérées, insuffisances cardiaques graves et valvulopathies graves ; néphropathies chroniques graves, syndromes néphrotiques purs et primitifs ; drépanocytoses, homozygotes et doubles hétérozygotes S/C, thalasso-drépanocytose ; diabète insulinodépendant ou non insulinodépendant ne pouvant être équilibré par le seul régime ; déficits immunitaires cellulaires). Ce sont celles visées par la campagne annuelle de vaccination gratuite, qui devrait être lancée avant la fin du mois. L’arrêté précise que sont exclues les femmes enceintes et les personnes atteintes par le VIH.

La Haute Autorité de santé a émis récemment des recommandations pour le transfert de tâches des médecins à d’autres professionnels de santé, notamment les paramédicaux. Cette mesure était réclamée de longue date par les infirmières.

> R. C.

Quotimed.com, le 03/09/2008

Plus de précisions ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :