Un détenu en attente de transplantation cardiaque a été réincarcéré à Marseille, le 14 octobre, pour effectuer un reliquat de peine de trois mois.Condamné à 6 mois de prison ferme pour des textos menaçants envoyés à son ex-amie, l’homme, d’une trentaine d’années, est atteint d’une cardiomyopathie et d’une maladie génétique l’exposant à une forme grave d’anémie. Il bénéficiait d’une suspension d’emprisonnement pour raison médicale depuis le 10 décembre 2007.

Cette décision a été révoquée par le juge d’application des peines sur la base d’un rapport d’expertise concluant, selon l’Observatoire international des prisons, qu’en dépit de la menace d’une « décompression imprévisible », l’état cardiaque « est durablement compatible avec une incarcération, sous réserve d’un suivi », que la direction des Baumettes affirme être en mesure d’assurer.

> PH. R.

Quotimed.com, le 16/10/2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :