Barack Obama ne perd pas de temps. Et bien qu’il ait refusé jusqu’au bout de se prononcer sur les grands sujets de l’actualité en rappelant qu’il ne pouvait y avoir qu’un président à la fois, il a pris, avant même d’entrer à la Maison-Blanche, une décision capitale. Il a choisi un chien pour ses filles.

Il faut se souvenir qu’il s’y était engagé. Il avait juré que, s’il était élu, il acquerrait le chien que ses filles lui réclament depuis longtemps. Conclusion des politologues : cet homme tient ses promesses.

« Le Monde » a consacré mardi une page entière à la première action du nouveau président. Nous en avons eu pour notre argent. Le chien est un « labradoodle », un croisement de labrador et de poodle (caniche) et, fascinant, il est hypoallergénique. Je suis incapable d’exprimer dans ces lignes mon émotion. Un labradoodle hypoallergénique ! C’est tout simplement grandiose, magnifique, bouleversant, à la mesure d’une intronisation qui nous aura hissés au septième ciel.

RICHARD LISCIA

Le Quotidien du Pharmacien du : 22/01/2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :