quotimedPartie à 11 heures de Montparnasse, la manifestation parisienne contre la loi Bachelot organisée à l’initiative des chefs de service de l’AP-HP a tenu ses promesses, rassemblant des milliers (8 000, dit la police, tandis que la CGT en compte quelque 20 000) de médecins, personnels hospitaliers, infirmières, aides-soignants.
OUVRANT la marche, une banderole exigeait la « qualité et l’égalité d’accès aux soins », revendiquait la défense de l’hôpital public, et protestait contre « les suppressions d’emplois » et « l’hôpital-entreprise ».

Au milieu du cortège, des syndicalistes rompus à ce genre d’exercice, mais aussi des grands noms de la médecine. Des « mandarins » habituellement peu enclins à arpenter le pavé mais que la réforme en préparation, et en particulier son volet « gouvernance », a réussi à mobiliser ce mardi.

Au terme de leur défilé, avenue de Ségur, les manifestants ont demandé à être reçus en délégation par la ministre de la Santé. Celle-ci n’étant pas dans ses murs, une entrevue leur a été proposée avec ses conseillers, ce qu’ils ont refusé. Criant au déni de démocratie, les hospitaliers ont quitté le ministère encore plus en colère, si c’était possible, qu’ils n’y étaient arrivés.

Les médecins de l’hôpital public étaient également appelés à la grève ce mardi. Le ministère a enregistré 9,5 % de grévistes parmi eux au plan national et 50,1 % à Paris.

KARINE PIGANEAU

Quotimed.com, le 28/04/2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :