l avait commencé à boire à 13 ans, après la séparation de ses parents, et était devenu gros buveur à 17, faisant partie de ces jeunes, de plus en plus nombreux en Grande-Bretagne, qui s’adonnent au binge drinking. Il y a dix semaines, Gary Reinbach, qui ne se savait pas malade, est admis à l’hôpital et apprend qu’il souffre d’une cirrhose. Il reçoit les traitements les plus avancés, y compris un foie artificiel mis au point en Californie, mais son état se détériore. Seule une transplantation pourrait le sauver, affirment ses médecins.

Mais la règle du National Health Service (NHS) pour les greffes de foie, compte tenu du manque d’organes, implique que le receveur ait fait la preuve qu’il pouvait être sobre pendant six mois. Comment Gary Reinbach pourrait-il s’acquitter de cette condition alors qu’il va trop mal pour quitter l’hôpital ? Les médecins, sa mère, lui-même lancent un appel public. Mais il est trop tard, le jeune homme décède deux jours après.

Si le cas a ému bien des Britanniques, certains y voient une leçon pour tous les ados qui s’alcoolisent sans limite. « Pour chaque personne qui a la chance de recevoir un nouveau foie, 20 autres malades vont mourir, relève Liz Hunt, chroniqueuse du « Daily Telegraph ». Un foie gâché – et j’utilise ce mot délibérément -, c’est une chance de vie enlevée à une personne plus méritante. » Le NHS a pour sa part commenté sobrement que le cas soulignait le dilemme auquel sont confrontés les médecins en raison de la pénurie d’organes : « Ils doivent prendre de très dures décisions sur qui va bénéficier et qui va prendre le meilleur soin de ce précieux don. »

Le débat sur le choix des malades à traiter en priorité, en fonction de leur âge ou de leurs comportements de santé, n’est pas près de s’éteindre.

› R. C.

Quotimed.com, le 23/07/2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :