sarkozynetL’affaire fait grand bruit. La visite de Nicolas Sarkozy vendredi à l’hôpital Paul-Brousse (AP-HP), à Villejuif, pour célébrer la 2 500e greffe du foie, atteint des sommets en matière de coût et de sécurité, selon les syndicats de l’établissement (l’opération est estimée à 200 000 euros). SUD santé parle d’un hôpital en état de siège depuis des jours. La journée de demain s’annonce tendue : « Toutes les consultations de vendredi ont été annulées, les personnels priés de prendre des congés. Les autres devront montrer « patte blanche » pour venir travailler, pas moins de trois contrôles d’identité pour venir soigner les patients hospitalisés », précise le syndicat dans un communiqué.

L’INSERM, dès lundi, a adressé un mail aux chercheurs travaillant sur le site de Paul-Brousse, pour les informer des restrictions d’accès mises en place localement depuis le 14 septembre : présentation d’une carte d’identité et d’un bulletin de salaire avec en en-tête l’adresse de Paul-Brousse, interdiction du site aux voitures à partir de jeudi 17 septembre, et pour les prestataires et intervenants extérieurs (ménage, techniciens, etc.) dont l’intervention ne pourrait être reportée, pièce d’identité et bulletin de salaire ou courrier attestant de leur appartenance à leur société.

L’Élysée vient de confirmer ce déplacement. Le chef de l’État sera accompagné de Roselyne Bachelot et de Valérie Pécresse. Il arrivera au centre hépatobiliaire de Paul-Brousse à midi, et prononcera un discours à 12 h 30. La préfecture du Val-de-Marne a réagi en indiquant que la visite de Nicolas Sarkozy « nécessitera la mise en place d’un dispositif de sécurité analogue à ce qui est fait pour chacun des déplacements du chef de l’État ». Les syndicats de personnels hospitaliers organisent plusieurs manifestations vendredi pour dénoncer l’entrave à l’accès aux soins sur le site de Paul-Brousse – à 11 h devant le restaurant du personnel, et à 12 h devant la mairie de Villejuif. Le député parisien (PS) Jean-Marie Le Guen, qui préside le conseil d’administration de l’AP-HP, appelle au calme : « L’expression légitime des revendications ne doit pas perturber la visite du président de la République lors de la célébration la 2 500e greffe hépatique. »

D. CH.

Quotimed.com, le 17/09/2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :