En 2008, 8 033 nouveaux malades résidant dans 20 régions (Alsace, Auvergne, Basse-Normandie,Bourgogne, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Corse, Haute-Normandie, Ile de France, Languedoc-Roussillon, La Réunion, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas de Calais, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes Côte d‘Azur et Rhône-Alpes) couvrant 86 % de la population française (soit 55 millions d‘habitants) ont débuté un premier traitement de suppléance pour insuffisance rénale chronique avec un âge médian de 70,0 ans ; 3,6 % de ces malades ont bénéficié d‘une greffe préemptive.

L‘incidence brute globale de l‘insuffisance rénale terminale dans ces 20 régions était de 146 par million d‘habitants. Il existait des différences significatives entre régions qui persistaient après standardisation sur le sexe et l‘âge (de 105 à 422 pmh). A l‘initiation du traitement, plus d‘un malade sur deux avait au moins une comorbidité cardiovasculaire et 40 % un diabète (diabète type 2 dans 91 % des cas).

Lire le rapport 2008 du REIN.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :