Selon Les Echos.fr

La Sécurité sociale pourrait économiser 155 millions d’euros par an en modifiant la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique, sur un total de plus de 4 milliards d’euros, a annoncé hier l’assurance-maladie. Il faudrait pour cela augmenter le nombre de patients bénéficiant d’une dialyse péritonéale, qui ne représentent que 4 % des patients aujourd’hui, au détriment de l’hémodialyse, qui concerne plus de la moitié de cette population. On économiserait 155 millions si 25 % des patients passaient sous dialyse péritonéale, un taux déjà constaté dans certaines régions. La dialyse péritonéale coûte 64.450 euros par patient et par an en moyenne, contre 88.608 euros pour l’hémodialyse. « Si la dialyse péritonéale ne convient pas à tous les patients, elle est adaptée à certaines personnes et leur apporte un certain confort de vie par rapport aux déplacements répétitifs que nécessite l’hémodialyse réalisée en centre », explique l’assurance-maladie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :