SANTE – 95% des hommes et 82% des femmes ont un apport en sel supérieur à la norme…

Les Français n’y vont pas avec le dos de la cuillère avec le sel. Car même s’ils ont réduit leur consommation de sel en 10 ans, les plats qu’ils avalent sont encore trop salés.

Sur la base de 140.000 enquêtes alimentaires analysées, les apports moyens en sel ont été évalués à 8,4 g/j (9,2 g/j pour les hommes et 7,6 g/j pour les femmes), selon des résultats préliminaires de l’étude NutriNet-Santé, publiés lundi.

«Globalement, il y a une évolution plutôt favorable : on est passé de 10 g/j en 2000 à 8,4 g/j», a indiqué à l’AFP Serge Hercberg (Inserm), qui coordonne le programme Nutrinet-Santé (www.etude-nutrinet-sante.fr). «Malheureusement, il reste encore une grande partie de la population qui a un excès de consommation de sel».

Les trois-quarts du sel proviennent directement des aliments

Lire la suite.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :