Alors que d’éminents chercheurs font part de leur malaise, Valérie Pécresse présente ce mercredi sa stratégie.

C’est dans un contexte un peu tendu que la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, doit présenter ce mercredi, en Conseil des ministres, un point sur sa stratégie pour doper la recherche biomédicale en France. Ces temps-ci, le malaise sur le sujet est perceptible parmi les chercheurs et les cliniciens. Le pavé dans la mare a été lancé il y a quelques jours par un ancien doyen de la faculté de médecine de Necker (Paris), le Pr Philippe Even. La France est «complètement larguée» en matière de recherche médicale, affirme ce pneumologue, ce mercredi âgé de 78 ans et président de l’Institut Necker (*).

Lire le Suite (Source.fr)

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :