Les insuffisances rénales chroniques sont sous-diagnostiquées et ont un coût humain et social très lourd.

«Entre 2 et 4 millions de personnes en France ont une maladie rénale chronique, et la grande majorité l’ignore. Or, le risque de cette maladie qui évolue vers l’insuffisance rénale, c’est surtout la mort par accident cardiovasculaire, d’autant plus élevé que cette insuffisance sera sévère», insiste le Pr Pierre Ronco, chef du service de néphrologie de l’hôpital Tenon (Paris). Même modérée, elle multiplie ce risque par trois.

La maladie rénale chronique peut évoluer des années en silence avant sa découverte, souvent fortuite et tardive, quand baissent les capacités de filtration des reins. Elle touche surtout le sujet âgé, même si on compte aussi quelques centaines de cas pédiatriques par an. Comprendre comment elle progresse pour mieux la freiner est donc un enjeu majeur, d’où l’intérêt de travaux comme ceux du Dr Fabiola Terzi (Inserm U845), qui a identifié récemment un marqueur de l’insuffisance rénale chronique, la lipocaline, qui permettra peut-être de mieux prévoir son évolution.

Désordres métaboliques

Organe complexe, le rein est constitué d’une infinité de petites unités fonctionnelles, les néphrons, dotés chacun d’un filtre sophistiqué, le glomérule. Le rein épure ainsi le sang des déchets produits par l’organisme – urée, créatinine, acide urique – qu’il élimine dans l’urine. Mais sa fonction va au-delà. S’il filtre chaque jour 180 litres d’eau, il en réabsorbe 99%. Il régule très finement cette réabsorption d’eau, de sel et d’autres molécules, nécessaire au maintien de l’équilibre du milieu intérieur donc à la survie. Il produit des protéines comme la rénine qui agit sur la pression artérielle, l’érythropoiétine ou EPO qui stimule la formation des globules rouges, il convertit la vitamine D en vitamine D active nécessaire à l’absorption du calcium, et a donc aussi un rôle hormonal.

Lire la suite Source leFigaro.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :