Les 25 et 26 janvier 2011 s’est déroulé l’examen par la commission spéciale du projet de loi de bioéthique.

Les députés ont décidé, pour protéger les donneurs vivants, d’introduire le principe général de non discrimination en raison d’un don d’organe.

Ils ont ainsi adopté plusieurs amendements, proposés par le groupe de réflexion Demain la Greffe, visant à garantir qu’aucune restriction au niveau des assurances et des banques ne pourra être mise en place à l’encontre d’un donneur d’organe.

Concrètement, le critère du don d’organe ne devra pas entrer dans les questionnaires de santé des assureurs ou des banquiers, par exemple lors d’une demande de prêt.

Ils ont demandé au gouvernement plusieurs rapports dont un sur l’amélioration des conditions de remboursement des frais engagés par les donneurs vivants et celles de leur indemnisation en cas de dommages.

Lire la suite source Renaloo.fr

Publicités

Commentaires sur: "Révision de la loi de bioéthique : des dispositions pour protéger les donneurs vivants" (1)

  1. Dans son désir de contribuer à remédier à la pénurie d’organes artificiels ou naturels, le Cercle Bleu est à la disposition des Autorités pour leur apporter son expérience du terrain et sa connaissance de l’état d’esprit des Français, dans ce domaine délicat.
    En effet, souvent des statistiques inexactes sont diffusées et déterminent des comportements préjudiciables à cette Grande Cause.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :