L’Assemblée nationale a adopté, mercredi 16 février 2011, en première lecture, la proposition de loi du Sénat visant à améliorer le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) avec l’article décrié introduisant des dérogations en matière d’accessibilité pour le bâti neuf.

Prévues par la loi du 11 février 2005 sur le handicap, les MDPH ont été mises en place en 2006 pour faciliter les démarches des personnes handicapées.
Lieux uniques d’accueil, ces maisons coordonnent l’ensemble des interventions en faveur du handicap.

« Le fonctionnement des MDPH reste entravé » du fait de « l’instabilité de leurs personnels et de la diversité de leurs statuts », de « l’insuffisance de garanties sur les moyens financiers », « de lourdeurs administratives dans l’instruction des démarches », constatait le rapport du sénateur UMP Paul Blanc, à l’origine du texte.

Les débats ont essentiellement porté sur un article très controversé qui vise à assouplir l’une des exigences de la loi du 11 février 2005 : l’accessibilité à 100% des bâtiments neufs aux personnes handicapées à l’horizon 2015.

Lire la suite Source lagazettedescommunes.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :