Le rapport de l’IGAS communiqué ce jour aux organisations syndicales représentatives des officinaux mentionne 37 recommandations dont certaines pourraient réformer en profondeur l’exercice officinal. Le rapport propose notamment de « prévoir, dans les cas retenus par la HAS, que le pharmacien puisse renouveler les prescriptions après un bilan pharmaceutique ». De même, « déterminer les pathologies qui pourraient être dépistées en officine et définir les protocoles de dépistage » est au nombre des recommandations qui prévoient également que« les pharmaciens puissent réaliser des entretiens d’accompagnement pour les patients chroniques ». Les inspecteurs de l’IGAS souhaitent par ailleurs,« finaliser les textes réglementaires relatifs à la préparation des doses à administrer et ouvrir aux médecins la possibilité de prescrire cette prestation ». Des médecins qui pourraient aussi être autorisés à consulter le Dossier Pharmaceutique. Une nouvelle mission, l’acte vaccinal sur prescription, pourrait être par ailleurs allouée aux pharmaciens, « sous réserve d’une étude préalable », précise l’IGAS. Enfin, les rapporteurs, qui relèvent qu’il convient de « développer la dématérialisation à la source de l’ordonnance en promouvant l’e-prescription », notent qu’il y a urgence à « réglementer (…) la vente de médicaments sur Internet en transposant sans délai la directive « médicaments falsifiés » ».

QUOTIPHARM.COM, LE 29/06/2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :