Le Monde révélait le 5 août l’arrivée massive de réfugiés médicaux à Lyon, venant pour recevoir une greffe ou subir une dialyse. Le professeur Laurent Juillard, chef du service de néphrologie, dialyse et hypertension artérielle à l’hôpital Edouard-Herriot, estime qu’ils représentent entre 15 et 20 % des nouveaux patients accueillis chaque année en dialyse.

Source: www.lyoncapitale.fr

See on Scoop.itInfo santé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :